UPAC

Université Protestante d'Afrique Centrale

Search
Close this search box.
Search
Close this search box.

Nos missions

La mission de l’UPAC est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de l’Humain, la lutte contre la pauvreté, et les injustices sociales en Afrique et dans le monde à travers la formation, la recherche et la fourniture des services de qualité à la communauté tant national que continental.

Pour conserver ses valeurs, l’Université Protestante d’Afrique Centrale réoriente ses actions sur les missions fondamentales qui sont :

  1. l’enseignement ;
  2. la recherche ;
  3. l’appui au développement ;
  4. l’insertion socioprofessionnelle.

L’ancrage stratégique des programmes développés à l’Université Protestante d’Afrique Centrale renvoie à la pertinence sociale du système universitaire et à la capacité de l’Université Protestante d’Afrique Centrale à apporter des réponses concrètes aux problèmes de la société camerounaise, et ce, en parfaite corrélation avec la vision partagée du développement du Cameroun à l’horizon 2035.

S’y ajoute pareillement la mission complémentaire du système de l’Enseignement Supérieur qui vise à fournir à l’économie nationale des ressources humaines quantitativement et qualitativement aptes à soutenir efficacement et durablement la croissance et à contribuer, par son implication dans les activités économiques innovantes, au développement socio-économique et notre pays.

Il s’agit, en fait, d’une mission de création et de valorisation d’une économie des savoirs, d’une économie des intelligences, d’une économie des biens immatériels, dans laquelle cohabiteront, en toute harmonie, l’intelligence humaine et l’intelligence artificielle.

En effet, « le partage du savoir est à la fois un multiplicateur de croissance pour une nation, un déterminant essentiel de son potentiel d’innovation et un puissant levier de lutte contre la pauvreté ».

L’un des objectifs de cette mission, dans le secteur de l’éducation, concerne la contribution attendue de l’Université à atteindre les objectifs du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE).

Il s’agit, pour les Universités camerounaises, en cohérence avec la vision du développement du Cameroun, de développer un enseignement universitaire professionnalisé qui associe une formation continue étendue et doublée d’un système de valorisation des acquis de l’expérience, tout en maîtrisant les effectifs en vue de garantir la qualité de l’enseignement.

L’Université Protestante d’Afrique Centrale, établissement public à caractère scientifique et culturel, contribue à sa manière à fournir à la nation camerounaise un capital humain compétent, compétitif et diversifié devant contribuer significativement à l’innovation, la production et la compétitivité de l’économie et à l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035.

Afin de mettre en exergue ses missions sous forme d’objectifs et de programmes, l’Université Protestante d’Afrique Centrale se fixe les missions opérationnelles parmi lesquelles :

  • Former les personnels, scientifiquement et techniquement qualifiés, adaptés au contexte africain et du monde contemporain ;
  • Développer la recherche dans toutes les disciplines de la science, de la technique et de la culture ;
  • Mobiliser l’ensemble des ressources intellectuelles au service du développement du Cameroun et de l’Afrique ;
  • Contribuer à la résolution des défis émergents à différentes échelles.

Elle est ainsi chargée de :

  • Faire acquérir aux étudiants les connaissances et méthodes les plus avancées dans toutes les disciplines de la science, de la technique, de la culture et de les faire participer au développement des connaissances adaptées aux réalités et aux exigences de la mondialisation ;
  • Mener des actions de formation permanente et de recyclage ;
  • Travailler en vue de valoriser les savoirs traditionnels selon les principes du développement participatif des technologies ;
  • Favoriser la circulation des connaissances et des informations, soutenir et coordonner les initiatives propres à contribuer au progrès scientifique ou à accroitre la productivité du travail ;
  • Elaborer, évaluer et diffuser les nouvelles connaissances ;
  • Se constituer comme lieu d’interaction et de coopération entre le monde du travail et les centres de décisions économiques, techniques, administratifs et scientifiques ;
  • Etudier et élaborer les voies d’une stratégie de développement endogène et autocentré, en participant à la conception, à l’application et à l’évaluation des plans nationaux et sous régionaux de développement ;
  • Instituer des modèles d’enseignement, de recherche et de formation qui lient la théorie à la pratique dans le cadre de rapports équilibrés entre la réflexion et l’action ;
  • Promouvoir la cristallisation d’une identité compatible avec les exigences de la mondialisation.